Actualités

Saïd Boukhari est décédé : Une perte pour la Kabylie et la démocratie

admin
Written by admin

Saïd Boukhari, l’infatigable militant, a rendu son dernier souffle à l’hôpital de Tigzirt suite à un cancer du pancréas .

Homme de tous les combats et défenseur des causes justes, Said Boukhari est né le 28 août 1962 au village Bouarfa, dans la commune de Maatkas, dans une famille révolutionnaire. Son père et sa grand-mère paternelle avaient pris les armes contre l’armée coloniale française, témoigne son ami Saïd Chemakh.

De son long parcours de militant pour Tamazight, la démocratie et les droits de l’Homme, M. Chemakh citera, entre autres, la création d’un cours de langue Tamazight en 1988 à Tigzirt, sa participation au deuxième  séminaire du MCB en 1989 et sa participation, en 1992, à l’organisation de la lutte contre le terrorisme dans la région de Maatkas, en plus de son grand humanisme et son dévouement pour aider les malades et les démunis.

Le corps du défunt sera exposé pour un dernier adieu à la maison de la culture Mouloud Maameri, ce jeudi à partir de 11h jusqu’à 12h. La veillée funèbre aura lieu le soir à Bouarfa et l’enterrement le vendredi dans ce même village, a-t-on appris des ses proches.