728 x 90

Boukhalfa Bellache: La Kabylie ne sera plus l’instrument d’inguérissables amnésiques!

Boukhalfa Bellache: La Kabylie ne sera plus l’instrument d’inguérissables amnésiques!

En effet , Madame Baraka fait l’entame de sa réflexion sur le Matin d’Algerie du Vendredi 2 mars 2018 par : Autonomie, décentralisation, fédéralisme,… en faisant fi de la plus grande force de la Kabylie : les indépendantistes 

Ceci est révélateur de son regard au service des maîtres du moment qui peuvent tout entendre sauf la vérité qui leur fait peur car elle coupe l’herbe sous les pieds du colonisateur pour qui gagner du temps s’accommodera de tout sauf des indépendantistes.

Elle entre en matière par: 

« Après une phase d’anesthésie ayant suivi la dernière révision constitutionnelle, le débat sur l’identité et la langue amazighes a été réamorcée à la faveur de la protesta de la jeunesse suivie de cet inespéré moment de grâce chargé d’annonces dont une à forte valeur symbolique, Yennayer est désormais consacré journée chômée et payée. »

Parler d’anesthésie, pourquoi n’expliquez vous pas pourquoi docteur, est ce parceque vous connaissez la réponse, oui, le pouvoir mafieux arabo-islamique n’a jamais eu l’intention de changer quoique ce soit! C’est annoncé clairement dans sa constitution …Algerie terre Arabe…. l’arabe est la langue nationale et officielle… et la rue arabo-musulmane l’a relayé comme de coutume,le reste n’est que somnifère habituel pour renforcer et prolonger le sommeil des nigauds! Oui, vous savez que les arabo-islamiques ne changeront jamais le cap qu’ils construit depuis toujours et cela même en versant le sang de braves combattants Kabyles!
Vous ne manquez pas de toupet en allant jusqu’à instrumentaliser encore et toujours la Kabylie pour des objectifs qui ne sont pas les siens

Faisons lecture de votre paragraphe 

« Son destin est entre nos mains et c’est principalement en Kabylie qu’il se joue, en raison de l’homogénéité et de la densité du peuple locuteur kabyle,de la conscience qu’il a du danger de disparition et de sa capacité de mobilisation, résultat de sa tradition de luttes politiques C’est le combat du moment car les pouvoirs publics seront dans l’obligation de composer avec la diversité linguistique du terrain. La bataille à mener est dans l’instauration d’un système éducatif propre à la Kabylie avec la création d’une école kabyle plurilingue dotée d’une base d’apprentissage en taqvaylit pour permettre à l’enfant de se construire dans sa culture et ses valeurs »

Le peuple kabyle est Kabyle, il n’est pas locuteur Kabyle, il ne cherche pas le combat du moment, il a un seul combat : sa libération !

Je ne vous le fait pas dire, la Kabylie est une nation et à ce titre elle a choisit de lutter pour son indépendance elle n’entend plus être le souffre douleur de personne, elle n’attend plus les pouvoirs publics, elle les a plus que trop attendu, elle ne les reconnait plus. Elle sait que seuls ses enfants seront à même de développer sa langue, de lui donner la place qu’elle mérite, de fonder son école et veiller à l’épanouissement de ses enfants dans la liberté, la modernité, la laïcité … ce que les pouvoirs publics auxquels vous vous attachez ne feront jamais, culture arabo-islamique oblige!

Encore et toujours vous proposez au peuple d’attendre:

« En attendant de voir si les engagements du pouvoir sur l’élaboration prochaine d’une loi organique avec création d’une académie amazighe seront tenus, il est essentiel que le débat puisse continuer entre les différents composantes de la mouvance amazighe pour clarifier les objectifs et les enjeux que soulèvent ces questions, tant il est vrai qu’après la répression, s’affirme maintenant une volonté de mainmise et de récupération du fait amazigh. »

Encore une fois ne soyez pas autiste, les indépendantistes Kabyles ne sont pas une mouvance Amazighe, ou alors les excluez vous en tant que premiers concernés et pensez à leur place! (Ils sont solidaires naturellement avec les amazighs mais ne s’y substituent pas).

Attendre quoi? que notre disparition soit effective, probablement! non, les Kabyles, n’attendront rien, ni personne, le processus de décolonisation est lancé et rien ne l’arrêtera même pas vos somnifères docteur!

Vous dites « …favoriser l’intercompréhension entre Algériens et ainsi renforcer la cohésion nationale…. », les Kabyles comprennent bien les algériens, c’est les algériens qui ne comprennent pas le kabyle! Quand à la cohésion sociale de votre point de vue, excepté les Kabyles tout le monde est d’accord! D’autant plus d’accord s’il faut museler la Kabylie, vous savez très bien notre isolement est la préparation de notre mise à mort! Combien de fantasmes de bombardement de la Kabylie se sont exprimés à tous les niveaux de la société et de l’état !

En effet votre réflexion peut donner du grain à moudre aux amazghistes amnésiques et aux démocrates islamisants mais ne trompera pas les Kabyles qui désormais ne combattent plus pour des questions de langue mais pour édifier leur état seul garant de l’épanouissement de leur nation: la Kabylie!

Je sais que vous êtes attachée à la Kabylie et vous pensez lui vouloir du bien! Rassurez vous les Kabyles ont longtemps pataugé dans ces fausses solutions au point de sacrifier plusieurs générations! J’espère que la main tendue à ce pouvoir mafieux pour le sortir de son bourbier se retirera vite et vous aurez vite rejoint le seul chemin qui présente une issue : l’indépendance de la Kabylie.

Boukhalfa Bellache.

rédaction
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos