C’est fou tout ce qu’on peut faire avec un bout de tissus !

C’est fou tout ce qu’on peut faire avec un bout de tissus !

En politique rien n’est dû au hasard, en Algérie encore plus. Je ne relaterais pas ici la genèse des derniers événements que connu la Kabylie, événements qualifiés de « printemps hivernal » . Je ne me perdrais pas aussi en conjectures en disant que la proposition de loi et son refus, sont prémédités. La manipulation faillit s’opérer  lors des manifestations des nos étudiants et de nos lycéens. Tout d’un coup l’ersatz du berbérisme voulu nous vendre l’algérianisme pourrissant en voulant nous vendre des revendications que le sang coulé en 2001 à définitivement mis dans les poubelles de l’histoire. 

Car depuis lors la Kabylie, la Kabylie a résolument pris le chemin de son émancipation.  Il est tout à fait naturel que les jeunes Kabyles, défilent et défient dans les rues avec l’emblème national Kabyle, symbole de notre attachement à notre terre que nous voulons libre à côté du drapeau Amazigh en signe de notre reconnaissance aux générations passées et à leur sacrifices.

La présence du drapeau Kabyle a dérangé plus d’un, certains sont allés jusqu’à vouloir l’interdire de peur que l’on tire sur les « enfants « . Cette phrase lourde me rappelle ce « sinistre » algérien qui pour justifier l’usage des armes de guerre en 2001 contre les jeunes Kabyle, déclara que les gendarmes étaient en légitime défense! Il faut être crétin pour avoir ce genre de pensée.

La présence du drapeau Kabyle, contrairement à ce que ces gens bien ou mal intentionnés, à certainement protégé nos enfants d’une répression sanglante.  Car l’Etat Algérien a compris à ses dépends que la répression ne ferait que renforcer les nationalistes kabyles. Mais surtout continuant dans sa fuite en avant, l’Algérie espère gagner du temps et berner certains Kabyles en officialisant Yennayer.

C’est fou ce qu’un bout de tissus peut faire.

Amnay At Sedqa

About The Author

Related posts