A la une contributions

Choix de conviction et choix par défaut

samia Y
Proposé par samia Y

Nous entendons par-ci par-là des voix qui se lèvent, souvent pour discréditer les indépendantistes Kabyles, pour ramener cette Cause de conviction à une réaction épidermique et émotionnelle vis-à-vis de l’état algérien qui ne veut pas reconnaître les droits culturels de la KABYLIE.

Ils se placent en spécialistes de je ne sais quel domaine pour essayer de ramener la question Kabyle à un simple malentendu qui se limite au culturalisme folklorique ; c’est très malin de se mettre dans la posture de quelqu’un qui prétend comprendre le malaise du Peuple Kabyle pour qu’ensuite réduire au néant sa Lutte pour disposer de lui-même. Cette catégorie avance souvent des arguments d’ordre émotionnel en mettant en avant l’apport important des Kabyles dans ce qu’on appelle communément « la révolution algérienne », pour dissuader les Kabyles de rejoindre un projet politique répondant à leurs aspirations en tant Peuple digne pour vivre sa souveraineté totale en ayant leur propre Etant et institutions.

L’argument avancé par cette catégorie est tout le temps biaisé est trompeur, n’allant jamais dans la profondeur philosophique et historique d’une telle question existentielle. Sinon comment peut-on dénier au Peuple Kabyle de disposer de lui-même, pourtant tous les textes du droit international lui accorder cela sans même pas se poser la question. Cette démocratie à géométrie variable et ce deux poids deux mesures crèvent les yeux, on ne peut prétendre être démocrates et refuser le droit à la Liberté d’un Peuple fragile soit-il si on est vraiment ce qu’on prétend être. En réalité tout agissement du genre est révélateur de beaucoup de vérités sur la nature de cette catégorie, qui ne survit que grâce à la misère sociale des peuples opprimés, se la jouer démocrates et défenseurs des droits humains en tournant le dos au Peuple Kabyle pour ne pas l’entendre, pire encore cette catégorie contribue activement à ce qu’il n’arrivera jamais. L’objectif n’est pas seulement de freiner le Peuple Kabyle dans sa démarche vers l’indépendance mais cette obsession de servitude volontaire la pousse jusqu’au ridicule où les mot DIGNITE ET HONNEUR sont vidés de leurs sens.

Venons-en maintenant aux Kabyles impliqués plus au moins dans cette Lutte pour l’Indépendance de leur Pays ; il est à signaler que beaucoup n’arrivent pas à concevoir cette Lutte dans son propre cadre naturel des choses. Rejoindre une telle Lutte demande, en effet, un minimum d’éveil et de conscience mais pas que ça, dans l’absolu il y a toujours un élément déclencheur et/ou une goutte qui fait déborder le vase pour opter pour tel ou tel choix  mais dans notre cas le choix n’est pas par défaut bien au contraire il est un choix de conviction accompagné d’une détermination forgeant le Militant au quotidien pour accomplir la mission de servir sa patrie, il saura apprendre les méthodologies de Lutte en s’adaptant aux aléas du terrain de Lutte , il est le porte voix des valeurs du Mouvement Indépendant et du projet d’indépendance lui-même .

La responsabilité politique de chaque militant est d’être digne de cette confiance placée en lui pour véhiculer les valeurs du Mouvement et de TAQVAYLIT, le projet est un projet de Libération d’un Pays pour instaurer un Etat Kabyle Indépendant ayant ses propres institutions, solides, pour un avenir meilleur aux générations futures. Cette construction doit être ancré dans la tête de chaque Militant pour éviter toute dérive émotionnelle, réactionnaire et loin des valeurs humanistes.

La formation politique permanente des Militants est plus que nécessaire pour parer à toute forme de tentation pouvant déstabiliser le Mouvement et/ou inculquer une culture politique nocive pour le processus de Libération de la KABYLIE; un Militant indépendantiste formé ayant un bagage solide est une pépite d’arguments et d’argumentaires touchant les secteurs de la vie quotidienne du Kabyle. Il doit aller vers les autres pour leur expliquer le bon sens du projet d’indépendance en toute lucidité à l’écoute des préoccupations de ces concitoyens Kabyles, y compris les plus réticents et ceux qui ont des préjugés envers ce projet, après tout comment convaincre sans être soi-même convaincu de ce qu’on avance ? beaucoup se précipitent pour se définir par négation, se démarquer par rejet de l’autre ou même perdre un temps fou dans les discours infinis de religiosité, or l’argument qui consiste à mettre en avant le droit du Peuple Kabyle à vivre dignement en toute Liberté en dehors de toute tutelle d’un autre Etat autre que son propre Etat est largement suffisant pour cerner notre interlocuteur et parler de l’essentiel, parce que comme on m’a évoqué plus haut , aucun humain honnête et digne ne pourrait nous enlever ce droit fondamental d’exister en tant que nous même, et donc économiser notre énergie pour le travail militant proprement dit de telle sorte à débloquer les situations les plus compliquées que nous aurons à gérer en toute lucidité et responsabilité devant l’Histoire.

Tout cela pour dire que le choix de Lutte ne doit jamais être un choix par défaut , quelque soient les raisons de chacun, mais un choix de conviction d’un patriote Kabyle voulant servir son Pays pour le libérer de toute forme d’asservissement exercé en ce moment par un état colonial qui a pour nom , l’algérie, qui ne ménage aucun effort pour assimiler la KABYLIE dans ce moule arabo-islamique en attendant son éradication pure et simple . Lutter pour l’indépendance de la KABYLIE est un engagement d’idées dans un courant de pensée transversal touchant les différents secteurs de pensée humaine pour un ultime objectif de recouvrir la dignité humaine d’un Peuple traversant l’Histoire pour vivre LIBRE.

Ajennad