Chronique : Où sont les kabyles ?

Chronique : Où sont les kabyles ?

Ils se fondent dans la masse à tous les niveaux. L’art en long et en large est égaré entre l’orient et l’occident, même que notre couscous s’est naturalisé au Maroc ! Les chante-heures reflètent une jeunesse perdue entre le rêve de l’occident et les aléas de l’ANSEJ ! Ils chantent comme les cigales, pendant tout l’été pour quémander le restant de l’année ! C’est la danse du ventre au sens large du mot, un ventre qui a faim !

Le sport ? Mais quel sport !!! Des tournois contre cette vie qui remporte tous les championnats, elle gagne avec des KO spectaculaires ! Des courses contre l’espoir qui file à la vitesse de la lumière. Des ‘’luttes’’ dans la rue à ne pas en finir, pour qui aura le titre du ‘’zaim’’ du quartier.

Pour les femmes aux foyers, mais aussi, les chômeurs invétérés pour tenir les femmes en laisse, des productions odieux-visuelles à la louche, qui ne font que les enfoncer dans la léthargie à la ‘’Mohanad’’, cet héro qui a soulevé une révolte contre Atatürk et qui a gagné, et qui nous envahit en revenant sur les pas de Tariq.

Pour couronner tout ce désastre, viennent nos politiciens qui commencent d’ailleurs à se faire vieux, mais qui s’accrochent comme des noyés qui refont surface. Leur ténacité est exaspérante mais ce qui l’est encore plus, c’est leur laideur ! Oui, ils sont laids et répugnants, les regarder parler donne tout simplement le goût de tout quitter, ou de faire du porte-à porte politiquement correct. Tout le monde a pris en main cette immense charge, d’ailleurs dès qu’un enfant naît, on crée son ‘’party’’.

Il ne faut surtout pas réveiller un peuple qui dort! Le sommeil c’est sacré, seul le Muezzin en a ce privilège ! C’est écrit! Il ne faut surtout pas chercher à comprendre, car on nous a appris lors de nos gavages cérébraux, qu’il ne faut pas bouger, qu’il ne faut pas penser, qu’il ne faut pas parler, la décomposition se charge de tout, on peut quand même avouer qu’on est bien assisté !

Hass

About The Author

Related posts