A la une contributions

Conformisme mouton réactionnaire et Pragmatisme Politique

admin
Proposé par admin

Quand le conformisme mouton s’installe, un recul est toujours nécessaire pour voir bien claires les choses ; en effet la Cause indépendantiste Kabyle n’est plus un rêve de quelques parias de la société, elle est plus qu’une réalité et même une réponse à tous les maux que vie la KABYLIE depuis qu’elle a perdu complètement sa souveraineté totale pour se retrouver sous tutelle d’institutions appartenant aux colons successifs.

Le travail de sensibilisation et de conscientisation doit être permanent, il doit se faire au quotidien touchant tous les secteurs et catégories sociales. Ne pas prendre au sérieux le paramètre de la Cartographie détaillée des terrains de Lutte sera une erreur fatale pour espérer réaliser un tel objectif. Cette Cartographie, même si elle prendra du temps, devra prendre en compte tous les paramètres pouvant influencer nos mécanismes de Lutte ainsi que nos méthodologies de Travail.

Inscrire la Lutte pour l’Indépendance de la KABYLIE dans une logique d’amélioration continue est plus qu’une nécessité ; le changement perpétuel géopolitique régional aura forcément de l’influence sur l’évolution de notre Lutte , durant ce processus il y aura forcément des moments opportuns qu’on doit impérativement exploiter pour capitaliser et rentabiliser ces mutations en notre faveur. Toutes les analyses politique s’accordent sur l’émergence de quelques dizaines de nouveaux Etats aux contours des deux rives de la Méditerranée, ça sera une opportunité pour nous, Kabyles, de préparer le terrain comme il se doit pour réussir ce défi qui est l’instauration d’un Etat Kabyle Indépendant vivable et viable.

Rien ne doit être laissé au hasard et se contenter de l’improvisation pour gérer les affaires quotidiennes des Kabyles ; il faut dés maintenant mettre en place des dynamiques sociales dans chaque parcelle du Territoire Kabyle , ce n’est qu’avec ce type de travail de proximité et de profondeur qu’on pourrait  réussir à accompagner le Peuple Kabyle vers sa Libération, en l’impliquant d’avantage bien évidemment, parce qu’il est partie prenante dans cette construction d’un bel avenir de leur Pays.

Personne ne pourrait ignorer que le MAK , depuis 2001, a su poser la bonne question sur l’existence officielle de la KABYLIE en tant qu’entité politique, l’évolution de sa revendication de l’autonomie à l’indépendance était une suite logique (je dirais même qu’on a tarder un peu pour aller à l’essentiel , pour des raisons très complexes qu’on va expliquer dans un autre article) pour répondre aux vraies aspirations du Peuple Kabyle qui, dans son fond intérieur, ne demande qu’à être LIBRE  de toute TUTELLE pour qu’enfin il disposera de lui-même.

Un Mouvement politique n’est nullement un parti politique, l’adaptation aux évolutions du moment est une obligation pour pouvoir réussir la mission principale qu’il s’est fixée à savoir libérer la KABYLIE en la dotant de son propre Etat Indépendant.

L’état algérien est de nature coloniale, cela se confirme au quotidien à travers ses institutions  représentatives d’un déni d’existence à la KABYLIE. Prendre conscience de cette réalité est un début pour le Mouvement mais y rester à juste dénoncer cela n’est pas suffisant ; faire comprendre au Peuple Kabyle cela en lui expliquant les méthodes machiavéliques de cet état colonialiste, quitte à le répéter mille fois, est justement ce travail qui doit se faire auprès du Peuple Kabyle, l’accompagner au quotidien dans ses préoccupations va le mettre en confiance totale avec le projet qu’on lui propose tout en l’impliquant intelligemment dans cette reconquête des espaces de Liberté et de Souveraineté.

Comment peut-on ratisser large si on ne comprend pas notre peuple et sa structuration ? comment le re-mobiliser après tant de déceptions, une après l’autres, jusqu’au fatalisme mourrant ? comment peut-il nous faire confiance à base de beaux discours sans concrétisations réelles sur le terrain ?

Tant de questions auxquelles il faut répondre sérieusement pour trouver les meilleures façons d’agir pour s’approcher du Peuple Kabyle et l’associer /l’impliquer dans ce processus de Libération, ce n’est qu’ainsi qu’on saura le responsabiliser pour prendre son destin en main et pouvoir enfin construire son Pays, LA KABYLIE.

Dans les faits, sans mûrir la conscience nationale Kabyle on ne fait que se mentir à nous même et à notre Peuple, tout est question de consolidation des concepts (idéologique et culture politique) pour une meilleure compréhension du travail militant qu’il doit se faire  et à quel niveau ?

Prendre au sérieux cette question «  qui fait quoi ? et comment le faire ? » nous permettra d’être lucides et visionnaires loin de tout ressentiment et sentimentalisme politique qui nous mènent vers une politique de fuite en avant , cela nous sortira de toute action suicidaire , non réfléchie et surtout irresponsable. La KABYLIE  a besoin de d’une construction responsable et durable pour lui assurer un avenir propice pour ses Citoyens dans un futur Etat Kabyle Indépendant.

Ajennad