DECLARATION-APPEL du Comité d’Organisation du Festival du Théâtre Amazigh Aghbalou

DECLARATION-APPEL du Comité d’Organisation du Festival du Théâtre Amazigh Aghbalou

Mouloud MAMMERI disait : « …Quand les choses vont vraiment mal comme elles savent si bien le faire parfois, et quand la route sur laquelle tu chemines semble s’achever au sommet d’une colline, tu voudrais sourire et tu dois passer, mais n’abandonnes jamais… ».

Oui, nous sommes toujours déterminés, et nous n’abandonnerons jamais ce Festival que nous avons construit, pour le bonheur de nos concitoyens privés de tous les loisirs et les divertissements. Nous n’abandonnerons jamais ce Festival malgré les interdits qui nous sont dictés par une poigné de politicards qui n’arrivent pas encore à comprendre que la culture n’a jamais été un luxe pour un brave peuple comme le nôtre.

En effet, face à des responsables têtus soutenus par des petits bourgeois qui s’adonnent le plein droit d’interdire la tenue du Festival du théâtre Amazigh d’Aghbalou, nous sommes loin de baisser les bras, et nous aurons gain de cause malgré leurs tentatives de falsification des faits. Eux qui n’ont pas le complexe de se divertir sous d’autre cieux et qui qualifient cet espace de communion, dédié aux couches démunies des citoyens, de fiasco avéré qui nuit à la réputation de notre région. Le maire, pourtant élu du RCD !!!??, qui se croit en mesure d’assurer la tutelle de ses sujets, et qui n’a que l’univocité comme grille d’analyse, continue à ignorer les préoccupations des citoyens qui sortent de sa logique mesquine. Pire encore, il s’érige en moralisateur pour leur dicter les priorités !!

Chers concitoyens, chers camarades ;

Notre démarche a été claire dès le départ : tenir la 3ème édition de ce Festival pour espérer son institutionnalisation dans le patrimoine culturel national, mais hélas la sourde oreille des autorités continue son entreprise depuis plus d’un mois. Tout d’abord le maire avec son refus incompréhensible, ensuite la lenteur des autorités wilayales dans le traitement de nos demandes et enfin ces menaces d’enlever les agréments pour les associations activistes, tout ça est l’avant-gout qui nous est proposé à la veille du coup d’envoi de ce festival. C’est pourquoi, on vous lance cet appel pour venir massivement participer à notre sit-in du Jeudi 07/06/2018 devant la Daïra de M’cheddallah à partir de 11H : 00.

Chers concitoyens, chers camarades ;

Ce sit-in qui ne sera pas le dernier, nous le voulons une réponse à ceux qui veulent diaboliser la culture dans notre région. C’est un énième cri de détresse de notre part et avec lequel nous exhortons les autorités compétentes pour qu’elles interviennent pour sauver la culture et le théâtre dans notre région.

Comptons sur votre mobilisation et votre détermination.

Salutations Citoyennes.

Aghbalou le : 06/06/2018.

About The Author

Related posts