contributions

la seule voie appropriée demeure l’indépendance de la Kabylie.

Written by amnay

Oui en tant que kabyle né à Alger très soucieux de la préservation de mes racines, j’en suis plus que convaincu qu’il n’y a pas de solution pour la Kabylie ni dans le cadre fédéral ni dans la régionalisation modulable ni non plus dans l’autonomisme, la seule voie appropriée demeure l’indépendance de la Kabylie.

l’Algérie est un pays qui régresse à la vitesse de la lumière dans tous les domaines, que ce soit sur le plan social, économique, politique et culturel finira bien par sombrer dans le chaos , en plus il n ya pas de partis à encrage démocratique en dehors de la Kabylie, les arabophones n’adhérerons jamais au grand jamais aux partis kabyles, le petit peuple pour ne pas dire populace est formaté, aucun repères mis à part la notion arabo-islamiste qui est très bien consolidée dans sa mémoire, cela ne sert a rien de refaire le même parcours de nos anciens c’est-à-dire élire à la tète des partis kabyles des arabophones pour soit disant faire adhérer leur populace pour imposer un changement de régime ça sera un échec encore plus éprouvant que les précédentes tentatives pour démocratiser l’Algérie et en plus la Kabylie perdra définitivement son âme d’où elle ne se relèvera jamais, souvenez vous nos aïeux ont déjà essayé cette voie qui s’est avéré infructueuse.

La révolte pacifique de Kabylie de 2001-2003 s’est soldé par la perte de 128 jeune et des centaines de blessés dont certains sont handicapés à vie, et n’a pas trouvé assistance dans la société algérienne, la Kabylie s’est retrouvé marginalisé comme lors du soulèvement du ffs qui a a opté en 1963 pour un soulèvement armé mais en définitive la Kabylie s’est retrouvé comme toujours toute seule face à l’armada de l’armée des frontières composée d’arabophones, résultat encore des centaines de citoyens kabyles sacrifiés pour une Algérie définitivement arabe et irréformable.

En outre même si le régime succombera non pas par un sursaut algérien mais suite à une crise économique aigue, nous aurons affaire à des partis islamistes et c’est impossible de trouver un consensus avec eux, voyez le Nigeria qui est un exemple c’est bien un état fédéral mais la secte Boko Haram sème la terreur à travers toutes les autres fédérations, alors trêve de plaisanterie il ne faut pas duper nos compatriotes kabyles en essayant de leur faire prendre leurs vessies pour des lanternes.

Le veritable combat doit être identique à celui de la Catalogne ou du Kurdistan irakien. Ca ne sert à rien de luter pour une utopie, la France qui est un pays démocratique comparé au notre, a même refusé le statut d’autonomie à la corse, la Bretagne, l’Alsace ou l’occitan et puis même si l’Algérie je dis biens « si » obtempéra pour une large autonomie de la région kabyle, pourquoi se soumettre à payer un impôt colossal régional au gouvernement algérien?

Nous avons déjà commis des révoltes sans suite ? Toutes les fins d’histoire sont des fausses fins. Sitôt qu’on a le dos tourné, l’histoire repart à nouveau, se faire avoir une fois c’est pardonnable mais se faire avoir tout le temps je pense que c’est de l’immaturité.

Pour terminer je dirai Se tromper est humain, persister dans son erreur est diabolique.

VIVE LA KABYLIE LIBRE ET INDEPENDANTE

ALGER SAID AIT SLIMANE