728 x 90

L’ennemi d’aujourd’hui et l’ennemi d’hier

L’ennemi d’aujourd’hui et l’ennemi d’hier

Les diversions sur des ennemis invisibles pour protéger vos maitres arabo-islamistes ne marchent pas sur moi. Vous vous accrochez désespérément au colonialisme Français passé pour légitimer le colonialisme arabo-musulman actuel et ainsi le faire passer pour un doux penthotal.

Vous nous rappelez toujours les atrocités commises par l’armée françaises et les harkis pour nous signifier que nos malheurs présents sont des broutilles qui ne doivent aucunement nous empêcher d’aimer l’arabo-islamisme et de nous mettre à son service avec des naam sidi humilies et soumis.

Pour vous, nous sommes idiots car nous faisons toute une histoire pour 130 jeunes manifestants kabyles assassinés par l’ALGÉRIE en 2001 alors que la France a massacré des centaines de milliers de kabyles il y a 50 ans.

En réalité, vous essayez de nous brancher tout le temps sur les ennemis communs du passé pour nous faire oublier qui sont nos ennemis d’AUJOURD’HUI. Vous pensez qu’en occupant tout le temps notre esprit et notre mémoire par la haine des Français, vous pourrez continuer à nous niquer tranquillement et à endoctriner en douce nos enfants dans vos écoles d’obscurantisme semant haine et violence à outrance.

Le combat contre la doctrine impérialiste arabo-islamique continue. Il ne finira pas tant que l’idéologie mahométane ne reconnait pas les droits inaliénables du peuple Kabyle sur sa propre terre. Et pour compliquer les choses, les Rifains, les Chawis, les Touareg, les Mouzabites, les Chenoui, les Chleuhs et les Imazighen de l’Atlas marocain s’y mettront tous un jour de la partie. Vous le savez d’ailleurs et c’est pour cela que le peuple Kabyle est votre priorité. Le briser, c’est décourager tous les autres peuples bernés jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Je n’ai plus rien contre la France. Les Kabyles ont combattu le colonialisme français au moment opportun et les arabo-musulmans vivent aujourd’hui des dividendes moraux et politiques de ce combat. Ils tentent de rassembler arabes, Kabyles, Chawis, Mouzabites dans la haine perpétuelle de la France pour faire passer tout ce beau monde comme des frères égaux et unis contre la « main invisible de l’étranger ».

NON ! Nous ne sommes pas frère, ni concitoyens, tant que la suprématie de la culture arabe et de la religion de la péninsule arabe est consacrée par la constitution algérienne et par la plupart des articles de loi de ce pays.

Nous ne sommes pas frères tant que vous prenez nos enfants en otage dans vos geôles appelées école pour les déculturer, les acculturer, les embrigader dans la haine des autres peuples et dans des guerres qui ne sont pas les nôtres.

Nous ne sommes pas frères vous êtes nos colons et nous sommes vos victimes

Allez donc vous faire voir ailleurs. Nous n’aimons pas la culture impérialiste arabo-islamique. Nous la rejetons, nous la vomissons mais nous la subissons parce que l’arabo-islamisme monopolise tous les pouvoirs et nous impose SON seul projet de société, SA seule langue, SA seule religion, SA seule vision du monde, SES seuls alliés orientaux, ses SEULS ennemis .

Nous haïssons cette culture et cette religion dominante qui font de nous des sous citoyens, des valets de l’arabo-islamisme.

Je ne suis pas berbère. Je ne suis pas amazigh. Je ne suis pas encore kabyle, tant que la Kabylie n’est pas débarrassée de la tutelle oppressante arabo-izzlamique. Pour le moment, je suis simplement quelqu’un qui refuse de se soumettre au dictat arabo-islamique.

Alors n’essaie même pas de me flatter en disant que tu es berbère comme moi. Je ne suis pas de ton bord.

Vous aborderez n’importe quel sujet pour faire diversion et je le raméne immanquablement a la lutte contre le colonialisme arabo-musulman. Je suis têtu, que voulez vous ? Vous ne pouvez rien faire d’autre que ne pas me lire.

Ariles

Octobre 2008

rédaction
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos