728 x 90

Esprit isallan :

L’Esprit ISALLAN se résume en : la liberté d’expression et de ton, aucune censure, la défense des intérêts des Kabyles et de la Kabylie.

Dès les premières semaines de la  mise en ligne de notre site nous  avons choisi de nous soustraire à l’emballement de l’information médiatique. Nous préférons une approche différée des événements afin de nous affranchir (pas souvent avec succès) des prismes déformants  et grilles de lecture (généralement inadéquates)qui biaisent l’analyse de l’information de tout ce qui a trait à la Kabylie. Rapidement, donc,  nous avons commencer par approcher « la question kabyle » de manière critique, analytique et parfois sarcastique.

Notre Ligne :

A isallan nous sommes convaincus que seul un Etat libre et souverain pourrait assurer la pérennité de notre peuple.

Néanmoins il est important de rappeler que nous ne dépendons d’aucune structure et nous ne défendons aucune chapelle. Nous sommes un média résolument indépendant !

Nous chérissons cette indépendance au point de nous abstenir d’intégrer toutes formes de publicité sur le site et de décliner toutes propositions de mécénat. Nous préférons recourir au bénévolat ou faire appel à nos propres deniers afin d’assurer les frais, de plus en plus lourds, de maintenance et de mise en ligne du site. Ainsi nous ne sommes pas tributaires ni des annonceurs qui classent la Kabylie dans le « Monde Arabe » ni des désidératas des mécènes qui pourront avoir la tentation de façonner la ligne du site a l’image de leur conviction.

Isallan, Taqb(v)aylit et les auteurs

En nous reproche aussi le fait que le nom de  notre site compte une erreur d’orthographe !

Pour nous :

Le Kabyle est la langue officielle de la Kabylie !  Dès son lancement isallan s’est naturellement rapproché des auteurs Kabyles, la moitié a répondu, quatre ou cinq ont effectivement collaboré, l’un d’eux est devenu un membre à part entière de l’équipe.

Un « retour » faible et en deçà des résultats escomptés !

Les auteurs ou ceux qui savent écrire des choses en Kabyle préfèrent-ils rester dans leur petits coins, tout en donnant des leçons de morale et faisant des reproches aux gens de ne pas lire en kabyle? La question leur est posée.

Quant au nom du site, un joli concours de circonstances a fait qu’il soit inscrit Isallan au lieu d’Isallen par le registrar. Pour certains de nos auteurs ceci est un manque de sérieux de notre part. De ce fait ils ne nous font pas confiance.

Soit ! Qu’ils publient ailleurs !!

La Kabylie de demain se construit avec nos petites actions quotidiennes. Il n’est pas exigé des uns et des autres de « jouer » aux politiciens ou aux héros.  Ce qui est par contre souhaitable est de produire en Kabyle peu importe où peu importe quoi. Car à défaut d’un État le Kabyle doit être soutenu par son intelligentsia qui jusqu’à présent peine à se départir de certains réflexes malheureux.