Soyons sérieux !

Soyons sérieux !

Le bruit circule sur les réseaux sociaux, notamment Facebook (terrain d’action favoris de certains militants Kabyles) que la police Algérienne aurait mis au point un moyen infaillible pour détourner les activistes du terrain. Le plan machiavélique consiste à envoyer des fliquettes, toutes aussi belles que sexy les unes que les autres, séduire les activistes kabyles afin de les distraire de la lutte ! nous ne savons pas si pour la gente féminine les stratèges de la police ont prévu l’envoi d’éphèbes et autres Apollon

Excusez mon scepticisme car jusqu’à là les flics utilisent non pas du « ploum-ploum » pour nous aveugler mais plus de lacrymogène. Ils ne touchent nos joues que lors qu’ils nous giflent et nos bouches que quand ils nous cassent nos gueules. Si d’aventure il touchent nos partie intimes, ce n’est rien d’autres que pour les broyer !  Je pense à ces milliers d’anonymes qui depuis les années 60 sont passés par les sous-sols des commissariats et autres caves pour subir les plus pires des tortures. J’ai une pensée émue à tous ces pauvres kabyles assassinés ou contraints à l’exil.  Que seraient devenus Haroun, Bahbouh ou Cherifi.

Je ne dirais pas que c’est impossible, je ne dirais pas que cela n’existe pas ! tous les services du monde utilisent le sexe et l’argent pour détourner ou faire chanter des leaders et autres opposants. Les cibles et les victimes sont choisi en fonction de leur positions de leur charismes et surtout de leurs prédispositions.

Soyons donc sérieux et surtout réalistes. Concentrons-nous sur l’essentiel. Sortons un peu de cet univers virtuel dans lequel nous nous cloitrons. Revenons sur le terrain. Soyons convaincus de la justesse de notre combat. Assez vite nous comprendrons : que ceci n’est qu’un fake ;  que ni les offres sexuelles ni toutes les beautés du monde ne pourrons arrêter la marche du peuple vers sa destinée.   Sinon continuez à fantasmer sur une fliquette à la taille de guêpe, aux seins galbés et à la bouche charnue qui viendrait vous « détourner »car vous êtes de grands militants

Amnay At Sedqa

About The Author

Related posts