728 x 90

VIOLENCE À L’UNIVERSITÉ DE BOUIRA(TUVIRET) : LES ÉTUDIANT(E)S CRIENT AU SECOURS.

VIOLENCE À L’UNIVERSITÉ DE BOUIRA(TUVIRET) : LES ÉTUDIANT(E)S CRIENT AU SECOURS.

La violence est en recrudescence au niveau de l’Université de Bouira; des étudiants, étudiante particulièrement, sont quotidiennement confronté (e)s à des agressions verbales et physiques. En effet, on compte plusieurs cas enregistrés ces dernières semaines : des étudiantes agressées physiquement à l’intérieur, même, du Campus universitaire Mohand Oulhadj de Bouira. Cette situation inquiétante n’a pas laissé les étudiant(e)s indifférent(e)s à leur sort, contrairement aux responsables de l’Université, toujours insoucieux et loin des préoccupations des étudiant(e)s. D’ailleurs, une assemblée Générale s’est tenue ce dimanche 16 décembre 2018 pour dénoncer ces dépassements et interpeller les responsables de l’Université du degré des dangers auxquels ils/elles, les étudiant(e)s, encourent.

Les lieux du savoir sont désertés par les érudits en laissant la place aux délinquants et corrompus , la paix s’est évadée et la terreur s’est implantée partout. Ces faits ne sont pas du tout le produit du hasard. Réellement , ils nous poussent à poser plusieurs questions et se donner la peine de mieux comprendre la situation. Mais concrètement, peut-on faire quelque chose pour endiguer ce flux de violence et frayer la voie au savoir et à la tolérance ?

AMAR BENHAMOUCHE
rédaction
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos